Astuces et conseils, Crédits et déductions, Familles

Combien coûte l’animal de compagnie dans la vitrine?

Tous les animaux de compagnie!  Pas seulement les animaux d’assistance! Les chiens sont peut-être nos meilleurs amis, mais le prix lié à cette amitié peut être important pour une famille.

Selon la SPCA de l’Ontario, l’année de l’adoption d’un chiot peut amener des dépenses s’élevant à plus de 2 900 $. Cela comprend la nourriture (un peu plus de 600 $), les visites chez le vétérinaire, les examens, les vaccins (plus de 500 $), les assurances (autour de 600 $), ainsi que des bols, un collier, une laisse et des jouets, et les frais de toilettage (plus de 250 $, sans compter les frais d’adoption, qui peuvent s’élever à plus de 400 $. Si vous choisissez de construire une clôture, d’inscrire votre chien à des cours de dressage, ou devez payer les frais relatifs à un problème de santé, la facture peut s’allonger encore plus.

Un chien coûte-t-il trop cher pour votre famille?  Peut-être visez-vous un animal un peu moins cher, comme un chat?  Les chats ne coûtent pas aussi cher que les chiens. Toutefois, l’ensemble des coûts liés à l’adoption d’un chat peut rapidement s’élever à plus de 1 000 $ par année.

Encore trop cher? Vous pouvez viser encore plus petit, comme un hamster, un escargot ou un poisson. En général, plus petit est l’animal, moins chers seront les dépenses qui y sont liées. Un cochon d’Inde coûte environ 420 $ par année et est vendu à un prix d’à peine un peu plus de 150 $, alors que les hamsters, les rats et les gerbilles coûtent environ 225 $ par année et sont vendus à un peu plus de 140 $.

Les propriétaires d’animaux de compagnie aimeraient certainement que les dépenses liées à leur compagnon à fourrure soient déductibles d’impôt, mais sachez que les Canadiens n’ont pas cette chance. Les animaux de compagnie ne sont pas considérés comme « personne à charge ». Une déduction ne peut pas non plus être demandée pour eux en invoquant la sécurité du domicile. Aux États-Unis, certains propriétaires d’animaux de compagnie ont remporté leur cause en cour pour pouvoir déduire les coûts liés à la nourriture pour leur chat ou les frais de déménagement engagés pour un animal de compagnie, mais ces situations ne s’appliquent pas au Canada.

Les dépenses relatives aux animaux peuvent être déductibles dans deux scénarios :

  • Si vous êtes propriétaire d’une ferme et que vous élevez du bétail dans le cadre de vos activités agricoles, ou que vous avez besoin d’animaux pour garder vos récoltes, vous pouvez déduire certaines des dépenses qui y sont associées.
  • Si vous avez besoin d’un animal d’assistance pour vous aider à cause d’une condition médicale, vous pouvez demander la déduction d’une partie des dépenses engagées pour les soins de cet animal à titre de frais médicaux.

Consultez l’article Les dépenses relatives à mon animal de compagnie sont-elles déductibles? pour en savoir plus au sujet de chacun de ces scénarios.