Crédits et déductions

Déductions et crédits d’impôt résidentiels au Canada

Les propriétaires canadiens peuvent bénéficier de plusieurs déductions d’impôt résidentielles. Mentionnons :

Le crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation

Si vous achetez une maison pour la première fois, vous pouvez demander un crédit d’impôt non remboursable d’un maximum de 750 $. Ce nouveau crédit d’impôt non remboursable est calculé en fonction d’un pourcentage de 5 000 $. Vous ou votre époux ou conjoint de fait pouvez demander ce crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt pour frais médicaux

Les personnes dont la mobilité est restreinte peuvent déduire de leurs frais médicaux les frais de rénovation nécessaires pour rendre leur domicile plus accessible. Le gouvernement offre une liste exhaustive des frais médicaux admissibles, ainsi que de ceux que vous ne pouvez pas réclamer.

Le remboursement de la TPS/TVH (remboursement pour habitations neuves)

Si vous achetez une habitation neuve comme résidence principale et si elle coûte moins de 450 000 $, vous pourriez demander le remboursement de la TPS/TVH pour habitations neuves. Les résidents de l’Ontario et de la Colombie-Britannique peuvent également déduire la partie provinciale de la TVH s’ils achètent, construisent ou font des rénovations importantes à leur résidence principale. Il y a d’autres déductions d’impôt résidentielles pour les maisons construites par le propriétaire et pour les biens de location résidentiels.

Le régime d’accession à la propriété

Le régime d’accession à la propriété vous permet de retirer jusqu’à 25 000 $ de votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour financer une partie de l’achat ou de la construction d’une habitation. Certaines conditions s’appliquent. Pour faire une demande, remplissez le formulaire fiscal T1036.

Les revenus de location

Si vous louez une propriété qui vous appartient ou dont vous avez l’usage, utilisez le formulaire fiscal T776 pour déclarer vos revenus de location et déduire les frais admissibles comme la publicité, l’assurance et l’intérêt sur l’argent emprunté pour acheter ou améliorer la propriété.

Les contribuables qui travaillent à la maison

Si vous avez un bureau à domicile, il y a plusieurs dépenses que vous pouvez déduire si vous êtes travailleur indépendant, êtes payé à la commission ou êtes un professionnel. Par exemple, vous pouvez déduire le chauffage, l’assurance immobilière, l’électricité et les produits de nettoyage.

La vente de votre domicile

En général, vous n’avez pas à payer la TPS/TVH quand vous vendez votre domicile, mais vous devez le faire dans certains cas. Par exemple, si vous construisez le domicile, vous pourriez devoir payer la TPS/TVH. Si le domicile que vous vendez n’est pas votre résidence principale, vous devez déclarer les gains en capital. Vous pouvez également déduire des frais de déménagement.

Les maisons neuves achetées en Ontario et en Colombie-Britannique

Avec certaines exceptions, depuis le 1er juillet 2010, si vous achetez une maison neuve ou une maison qui a subi d’importantes rénovations, vous devez payer la TVH. Les acheteurs peuvent utiliser des retenues de garantie et des acomptes pour la partie provinciale de la TVH. Les constructeurs doivent également payer la TVH sur le bois d’oeuvre et les matériaux utilisés pour construire ou rénover une habitation et peuvent avoir droit à un remboursement de la TVH.

Les crédits provinciaux

Les propriétaires manitobains bénéficient de deux autres crédits d’impôt résidentiels, le crédit d’impôt foncier en matière d’éducation et le crédit de taxes scolaires pour les propriétaires. En Ontario, les propriétaires peuvent demander le crédit d’impôt foncier de l’Ontario et la subvention aux personnes âgées propriétaires pour l’impôt foncier.

Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Web de l’ARC.