Crédits et déductions

Les intérêts sont-ils déductibles?

Certains des intérêts payés sur votre prêt hypothécaire, vos prêts ou vos cartes de crédits peuvent être déductibles dans votre déclaration de revenus. Cela dépend de l’utilisation que vous faites de l’argent emprunté. Les intérêts que vous payez sur de l’argent utilisé pour générer un revenu peuvent être déductibles s’ils répondent aux critères de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Vous devez faire le suivi de vos dépenses de manière à déduire les montants d’intérêts admissibles.

Emprunter pour gagner un revenu

Les intérêts que vous payez sur de l’argent emprunté pour gagner un revenu de placements qui génère des intérêts et des dividendes peuvent être déduits à la ligne 22100 de votre déclaration de revenus et de prestations. Si vous payez des intérêts sur de l’argent emprunté pour générer un revenu d’entreprise, vous pouvez les déduire à titre de dépense d’entreprise à la ligne 8760 de votre formulaire T2125 (État des résultats des activités d’une entreprise ou d’une profession libérale).

Les intérêts payés sur un prêt hypothécaire ne peuvent pas être déduits, à moins que le prêt hypothécaire ne soit payé sur une propriété utilisée pour faire des affaires. Vous pourrez alors déduire la portion utilisée par l’entreprise seulement.

Revenus d’entreprise

Lorsque vous exploitez une entreprise, vous pouvez avoir à emprunter de l’argent pour acheter de l’équipement, soutenir vos activités ou financer une expansion. Vous pouvez alors demander une ligne de crédit, obtenir un prêt ou charger vos dépenses sur vos cartes de crédit. Vous devez déduire les frais d’intérêts payés sur ces fonds de vos revenus d’entreprise et, si l’entreprise enregistre des pertes, de tout autre revenu. Tout intérêt payé par votre entreprise pour financer ses activités est habituellement déductible.

Revenus de placements

Si vous empruntez de l’argent pour acheter des placements, les intérêts pourraient être déductibles. Tant que vos placements génèrent des revenus comme des dividendes et des intérêts, ou si vous vous attendez de manière raisonnable à ce qu’ils génèrent des revenus, vous pouvez déduire les intérêts sur votre prêt du total de vos revenus. Les gains en capital ne constituent pas des revenus aux fins de cette déduction. Si vous empruntez de l’argent pour l’investir dans des actions qui ne génèrent pas de dividendes et vous fiez aux gains en capital pour faire de l’argent, les intérêts ne sont pas déductibles.

Revenus provenant de biens de location

Les intérêts accumulés sur un prêt hypothécaire utilisé pour acheter un bien sont déductibles si vous générez des revenus de location grâce à ces biens. Même s’il s’agit de votre lieu de résidence, une portion des intérêts est déductible si vous en louez une partie. Si vous vendez ce bien et utilisez les produits pour rembourser un prêt, vous n’avez plus d’intérêt à déduire, mais si vous vendez le bien à perte et ne pouvez pas rembourser votre prêt, les intérêts restants demeurent déductibles même si vous ne possédez plus le bien.

Tenir des livres de comptes

La part la plus importante de la déduction d’intérêts est de tenir des livres de comptes afin de prouver que vous avez utilisé l’argent emprunté pour gagner un revenu. Vous devez conserver vos reçus et vos chèques payés pour montrer que vous avez utilisé l’argent emprunté pour vos activités d’entreprises ou pour acheter des obligations ou des actions. En ce qui a trait aux cartes de crédit, réserver une carte de crédit pour vos dépenses d’entreprise est une bonne idée. Les relevés de comptes peuvent être utilisés pour déduire tous les intérêts accumulés sur cette carte.

Maximiser les intérêts déductibles

Vous pouvez réduire vos impôts en vous assurant d’utiliser votre argent pour vos dépenses personnelles et des prêts pour produire des revenus. Par exemple, si vous avez de l’argent et voulez en investir une partie, une bonne idée peut être d’utiliser votre argent pour rembourser vos cartes de crédit ou vos prêts personnels, puis d’emprunter un montant équivalent pour l’investir dans des placements. Vous réduisez le montant des intérêts à payer sur vos cartes de crédit et vos prêts personnels et les remplacez par des intérêts à payer sur des prêts pour investissement. Vous pouvez ensuite déduire les intérêts sur l’argent emprunté pour investir dans vos placements et réduire votre montant d’impôt total.

Références et ressources