Astuces et conseils, Dépenses, Notions de base, Propriétaires d'entreprise, Revenus et placements

Tirer un revenu d’Airbnb

Le chalet n’excite plus vos petits-enfants? Vous avez une chambre qui ne sert plus? Si une de ces situations s’applique à vous, il y a fort à parier que vous avez déjà songé à louer une partie (ou la totalité) de votre propriété. Grâce à des sites comme Airbnb, vous pouvez louer votre résidence ou votre chalet au moment qui vous convient. Comme c’est le cas pour d’autres formes de location plus classiques, l’Agence du revenu du Canada (ARC) applique des règles particulières à la déclaration des revenus de location. Voici ce que vous devez savoir au sujet des revenus tirés d’Airbnb.

Peu importe si c’est court ou long, c’est une location

Aux yeux de l’ARC, tout revenu généré grâce à la location de sa résidence ou d’une autre propriété est considéré comme un revenu de location, même si ce n’est que pour une nuit ou deux à l’occasion. À l’instar des autres types de revenus, l’argent que vous tirez de la location doit figurer dans votre déclaration de revenus. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez déduire vos dépenses.

Des oreillers aux impôts fonciers

Pour compenser l’imposition du revenu supplémentaire tiré d’Airbnb, tâchez de déclarer toutes les dépenses connexes. Si vous avez acheté une nouvelle literie pour votre pièce libre ou offert des articles de toilette et des grignotines à vos invités, conservez les reçus pour votre déclaration de revenus.

Parmi les autres dépenses admissibles, mentionnons l’impôt foncier, l’assurance, le chauffage, l’électricité, les droits de permis municipaux éventuels (certaines dispositions ont été adoptées récemment à Toronto et à Vancouver), les intérêts hypothécaires (mais PAS le remboursement du capital), le câble et Internet (si vous offrez ces services à vos invités) et les coûts d’entretien.

Rappelez-vous qu’une partie seulement de ces dépenses va donner droit à une déduction fiscale. Par exemple, si vous louez votre chalet la fin de semaine, vous devrez calculer au prorata les coûts liés aux services publics. Si vous louez plusieurs fois par mois une chambre de votre maison comptant huit pièces, vous devrez faire quelques calculs pour déterminer le montant exact à déduire.

À quel moment une location n’est-elle pas une location?

Lorsque vous exploitez une entreprise, bien sûr. Si vous offrez des services supplémentaires, tels que des services de repas ou de blanchisserie, vous pourriez, en fait, exploiter une entreprise plutôt qu’un logement locatif. En pareil cas, vous devrez déclarer votre revenu et vos dépenses en tant que travailleur autonome.

Conservez vos documents et planifiez

Vous vous simplifierez la vie durant la période des impôts en conservant au même endroit tous vos documents fiscaux relatifs à Airbnb. Il est plus facile de consulter un journal de vos locations que de chercher dans vos courriels ou de vous fier à votre mémoire. L’inscription à la facturation électronique des services publics est une étape simple qui peut vous faire gagner du temps et vous éviter des tracas au printemps.

Vous devriez également mettre de côté une partie de votre revenu provenant d’Airbnb pour chaque locataire. Cela réduira l’impact si vous retenez ne serait-ce que 10 % pour l’impôt.

Limites de revenus

Ayez à l’esprit l’ensemble de vos revenus, toutes sources confondues.Selon le niveau atteint, le revenu d’appoint provenant de vos activités Airbnb peut vous faire franchir certains seuils de revenu.Si vous gagnez trop d’argent grâce à la location, vous pourriez ne plus avoir droit à des avantages comme le crédit pour la TPS/TVH, l’Allocation canadienne pour enfants ou la Sécurité de la vieillesse. Pour en savoir plus sur l’incidence fiscale d’une hausse du revenu, consultez L’effet de votre augmentation de salaire sur la déclaration de revenus.

À propos de Jennifer Gorman :

Jennifer est une experte en impôt au sein de l’équipe de soutien à la clientèle d’ImpôtRapide. Elle possède plus de 20 années d’expérience en la préparation de déclarations de revenus. Elle aime donner des ateliers tous les ans destinés aux aînés et aux étudiants dans sa ville natale à Terre-Neuve pour leur apprendre comment utiliser ImpôtRapide dans la préparation de leurs propres déclarations.