Si vous êtes ici, vous avez toutes les raisons de célébrer et d’être enthousiaste. Vous venez de recevoir un remboursement d’impôt!

Pensez à toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Si vous avez opté pour le dépôt direct, votre remboursement sera déposé automatiquement sur votre compte en aussi peu que deux semaines après la production votre déclaration. Sinon, vous recevrez probablement votre chèque par la poste dans les 8 semaines. 

Il peut être difficile pour vous de résister à la tentation de dépenser votre remboursement sur un voyage ou un nouveau vêtement haute couture (nous ne vous disons d’ailleurs pas de vous en abstenir), mais de nombreuses options s’offrent à vous pour utiliser l’argent de façon à améliorer vos perspectives et votre santé financières.

À retenir
  1. Chaque fois que l’Agence du revenu du Canada (ARC) perçoit plus d’impôt sur le revenu que vous n’en devez, vous recevez ce montant sous forme de remboursement.
  2. Il existe de nombreuses façons d’utiliser votre remboursement d’impôt qui peuvent améliorer votre santé financière et votre avenir.
  3. S’attaquer aux dettes à taux d’intérêt élevé, par exemple les soldes de vos cartes de crédit, est le meilleur geste que vous puissiez faire pour réduire le stress financier.

1. Remboursez vos dettes et vos factures impayées

Personne n’aime les dettes. Si vous avez des dettes ou des factures impayées, un remboursement d’impôt est un excellent moyen de les régler et d’éviter les frais d’intérêt.

Rembourser les dettes à taux d’intérêt élevé

S’attaquer aux dettes à taux d’intérêt élevé, par exemple les soldes de vos cartes de crédit, est le meilleur geste que vous puissiez faire pour soulager votre stress financier.

Au Canada, le taux d’intérêt moyen des cartes de crédit est d’environ 19 %, mais le taux de certaines cartes peut aller jusqu’à 29,99 %. Cela peut facilement conduire à un montant écrasant de paiements d’intérêts, surtout si vous avez plusieurs cartes de crédit.

En outre, le paiement des factures en souffrance et des pénalités d’intérêt qu’elles comportent contribue à protéger votre cote de crédit et votre crédit futur.

Remboursez votre prêt hypothécaire

En tant que propriétaire, vous pouvez bénéficier de paiements forfaitaires annuels sur le principal de votre prêt hypothécaire, qui est le montant total que vous avez emprunté. La plupart des prêteurs autorisent ces paiements, qui peuvent aller de 5 à 25 %, chaque année sans pénalité.

2. Investissez

Pourquoi ne pas envisager certains investissements éprouvés comme un REER et des CPG, ou même un portefeuille d’actions? Pensez à ce que Warren Buffet ferait avec votre remboursement d’impôt.

Achetez des actions, des cryptomonnaies ou des jetons non fongibles (JNF)

Avec la popularité grandissante de l’investissement libre-service, de plus en plus de personnes investissent leur argent durement gagné sur le marché boursier‌. Envisagez de vous inscrire à un compte de négociation en ligne afin de mettre à profit votre remboursement d’impôt. Qui sait, vous pourriez passer du remboursement à la richesse. C’est plutôt excitant!

Si vous envisagez de faire le saut dans les cryptomonnaies et les JNF, apprenez-en davantage sur les revenus de cryptomonnaies et leur incidence sur l’impôt.

3. Constituez votre épargne

Cotisez à un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

Si vous avez plus de 18 ans et que vous détenez un numéro d’assurance sociale (NAS) valide, vous pouvez ouvrir un CELI pour vous aider à faire fructifier votre épargne à l’abri de l’impôt.

Avec un CELI, vous pouvez acheter et vendre des placements tels que des actions, des obligations et des fonds communs de placement sans payer d’impôt sur le rendement.

Les cotisations à un CELI ne sont pas déductibles d’impôt, ce qui signifie que vous n’obtiendrez pas de remboursement d’impôt, et il y a également des limites au montant que vous pouvez verser. Néanmoins, le fait que le CELI soit à l’abri de l’impôt en fait l’outil idéal pour des fonds d’urgence ou un revenu de retraite.

Cotisez à un régime enregistré d’épargne-études (REEE)

Un REEE est un excellent moyen de mettre de l’argent de côté pour les études postsecondaires de vos enfants et de gagner des intérêts non imposables en cours de route.

Le gouvernement ajoute 20 % à votre cotisation annuelle par le biais de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) jusqu’à un maximum de 500 $ par an pour chaque enfant bénéficiaire, avec un plafond à vie de 7 200 $.

Si vous avez des enfants, investir dans leur éducation est toujours une bonne idée.

Cotisez à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Un REER est un moyen éprouvé de réduire votre revenu imposable tout en vous aidant à financer vos rêves de retraite. Qui ne souhaite pas payer moins d’impôts et bénéficier d’une stabilité financière à la retraite?

Explorez les avantages fiscaux des REER avec notre calculatrice.

Créez un fonds d’urgence

La vie est pleine de surprises, et toutes ne sont pas agréables. Lorsque les jours de pluie arrivent, vous pouvez être prêt avec de l’argent liquide pour vous aider à faire face aux dépenses imprévues. Le meilleur endroit pour placer vos fonds d’urgence? Un compte d’épargne simple et accessible en un clin d’œil.

4. Lancez une entreprise

Il n’est pas nécessaire de disposer de millions de dollars pour lancer une entreprise, et rien ne vous oblige à laisser votre emploi pour le faire. De nombreuses entreprises rentables ont commencé avec un maigre budget, une passion débordante et le désir de commercialiser une idée. Utilisez votre remboursement d’impôt pour constituer des stocks, créer un site Web, suivre un cours de commerce ou payer pour annoncer les services que vous offrez. Il n’est jamais trop tard pour transformer un passe-temps en gagne-pain.

Réinvestissez dans votre entreprise

Vous faites peut-être partie des nombreuses personnes qui ont créé l’entreprise de leurs rêves. Un remboursement d’impôt est une manne parfaite à utiliser pour de nouveaux équipements, du marketing, des services de conseil, etc. Sans parler des dépenses que vous pouvez réclamer, ainsi que des déductions et crédits qui vous permettront d’obtenir un futur remboursement.

5. Faites-vous plaisir

Si vous repoussez constamment une grosse dépense parce que votre budget est trop serré, y consacrer votre remboursement d’impôt est une bonne façon d’absorber les coûts. Utilisez cet argent supplémentaire pour faire réparer la voiture, obtenir un traitement dentaire, faire un achat important; bref, faire une dépense dont vous craignez la facture. Si vous en avez vraiment besoin, le moment est bien choisi puisque vous pouvez vous le permettre.

Améliorez votre chez-soi

Les rénovations mises à part, il existe de nombreuses façons d’améliorer votre maison qui, au bout du compte, seront rentables. Remplacer une fenêtre ou une porte qui n’est pas étanche, isoler mieux ou acheter des électroménagers écoénergétiques pourrait faire baisser vos factures. L’achat de nouveaux appareils d’éclairage peut aussi s’avérer un bon investissement tout en rehaussant l’attrait de votre propriété si vous décidiez de la vendre.

6. Faites un don à une cause qui vous tient à cœur

En faisant un don à l’organisme de bienfaisance de votre choix, vous éprouverez un sentiment merveilleux et bénéficierez d’un crédit d’impôt considérable. Si vous avez envie de soutenir une cause qui vous tient à cœur, c’est l’occasion de partager la richesse.

7. Apprenez une nouvelle compétence

Vous ne pouvez jamais vous tromper en investissant sur vous-même. Que vous souhaitiez acquérir une nouvelle compétence ou améliorer votre bien-être mental et physique, vos possibilités sont illimitées.

Si l’idée de vous inscrire à une classe ou à un cours vous intéresse, le crédit pour frais de scolarité est un avantage fiscal qui mérite d’être connu. 

Obtenez votre remboursement d’impôt maximal

Pourquoi se contenter d’un remboursement quand vous pouvez être assuré du remboursement maximum? Chaque année, TurboImpôt met tout en œuvre pour que vous obteniez le meilleur remboursement d’impôt possible. Et c’est à vous d’en faire ce que vous voulez!