ARC et Revenu Québec, Astuces et conseils

Ce que vous devez fournir à votre préparateur de déclarations de revenus

Nous y sommes presque.  Il est temps de rassembler tous les renseignements nécessaires pour faire vos impôts.

Si je produisais votre déclaration de revenus, qu’est-ce que j’aurais besoin de voir? Selon votre situation personnelle, vous pourriez avoir quelques documents pour votre déclaration de revenus, ou vous pourriez en avoir des dizaines.  Que vous fassiez vous-même vos impôts, que vous les confiiez à un préparateur de déclarations de revenus ou à un comptable, ou que vous tiriez parti du service complet de TurboImpôt en direct, vous préparer à faire vos impôts n’est pas compliqué.

La liste ci-dessous énumère les principales étapes à suivre lorsque vous vous préparez à faire vos impôts.  Si vous êtes le préparateur de déclarations de revenus de la famille, vous devriez faire la même chose pour chacun des membres de votre famille.

Voyons comment réduire le stress de la période des impôts en commençant du bon pied!

  1. Inscrivez-vous à Mon dossier de l’ARC – Si ce n’est pas déjà fait, c’est la première chose que vous devez faire. Cela vous permettra de vérifier vos remboursements, vos soldes impayés et vos droits de cotisation de REER et de CELI. Vous pourrez aussi vous assurer que l’Agence du revenu du Canada (ARC) dispose de vos renseignements les plus récents, comme votre adresse.  Vous serez également en mesure d’obtenir les avis de cotisation manquants que votre préparateur de déclarations de revenus pourrait vous demander.

Conseil supplémentaire : Faites-le dès maintenant, car cela peut prendre quelques semaines avant de recevoir le code de sécurité confirmant l’accès.

  1. Parlez-nous de votre situation personnelle – Les changements de situation personnelle affectent l’impôt sur le revenu de plusieurs manières dont vous n’êtes peut-être pas au fait. Vous devez informer votre préparateur de déclarations de revenus de ce qui a changé dans votre vie au cours de l’année d’imposition.
    1. Vous êtes-vous marié ou avez-vous divorcé?
    2. Avez-vous déménagé, vendu votre propriété ou effectué des rénovations majeures afin d’en améliorer l’accessibilité?
    3. Êtes-vous retourné aux études, ou est-ce que votre enfant est allé à l’école?
    4. Avez-vous eu un enfant?
    5. Est-ce que l’un de vos proches ou vous-même êtes devenu handicapé ou gravement malade?
    6. Avez-vous démarré une entreprise, p. ex.  chauffeur pour Uber ou influenceur sur les réseaux sociaux? (Oui, c’est une entreprise).
    7. Avez-vous commencé à louer votre sous-sol?
    8. Avez-vous eu 65 ans ou avez-vous commencé à recevoir des prestations du Régime de pensions du Canada?

Conseil supplémentaire : Même si vous croyez que cela n’a pas d’importance, parlez-en dès le début et assurez-vous que les détails sont clairs afin d’être certain que vous obtenez tous les crédits d’impôt et toutes les déductions fiscales auxquels vous êtes admissible.

  1. Organisez vos documents – Idéalement, vous avez mis dans un dossier tous les feuillets fiscaux et les reçus dont votre préparateur de déclarations de revenus aura besoin. Vous obtiendrez la plupart d’entre eux à partir de maintenant, au début de l’année, jusqu’au mois d’avril. Certains de ces documents peuvent être téléchargés de l’ARC directement dans votre déclaration si vous utilisez un logiciel TurboImpôt. Si vous n’avez pas été aussi rigoureux dans votre organisation (ça arrive à tout le monde), vous pourriez peut-être prendre connaissance de nos résolutions financières de l’année. Chaque année, assurez-vous de fournir :
    1. Vos feuillets de revenus d’emploi et d’autres revenus (T4, T4A, T5, T3, T5008, T4A(OAS), T4P…)
    2. Vos reçus (REER, cotisations, frais médicaux, dons de bienfaisance, frais de garde d’enfants, déménagement, etc.)
    3. Vos certificats d’invalidité, votre état du compte de prêt hypothécaire et vos relevés d’impôts fonciers
    4. Les renseignements sur vos revenus d’entreprise ou de location et vos dépenses
    5. Vos frais de scolarité et d’intérêts

Conseil supplémentaire :  Que vous receviez ces documents au format numérique ou sur papier, assurez-vous de les conserver pendant six ans après la production de votre déclaration au cas où l’ARC déciderait de soumettre votre déclaration à une vérification. 

  1. Déterminez ce qui vous manque – Les frais médicaux, par exemple, constituent l’une de ces déductions dont plusieurs d’entre nous ne profitent pas, simplement car nous perdons des reçus ou ne savons pas ce que nous avons dépensé.  Voici quelques étapes à suivre si vous savez que vous avez dépensé de l’argent, mais que vous n’avez pas de feuillets pour le prouver :
    1. Communiquez avec votre pharmacie et votre médecin et obtenez un relevé annuel.  Il est simple pour eux de vous en imprimer un pour toutes vos visites paramédicales ou vos achats de médicaments. Je recommande de le faire, peu importe la situation.  Même le planificateur le plus rigoureux perdra un reçu ou deux; ces relevés sont complets et concrets.
    2. Si vous avez un régime d’assurance-maladie, vous pouvez imprimer un relevé annuel de toutes vos réclamations qui indiquera ce qui a été remboursé et ce qui ne l’a pas été.  Généralement, vous pouvez demander un remboursement pour les dépenses admissibles qui ne vous ont pas été remboursées.
    3. Si vous devez payer pour ce régime d’assurance-maladie au travail ou personnellement, assurez-vous de retrouver aussi ce reçu, car vous pourriez être admissible à cette déduction.
    4. Si vous avez voyagé pour consulter des spécialistes, assurez-vous d’avoir les dates, les distances parcourues et tous les reçus, car vous pourriez être en mesure de déduire ces coûts.

Il est très important de rassembler tout ce dont vous avez besoin afin qu’un préparateur de déclarations de revenus puisse faire vos impôts pour vous. Votre expert en impôt connaît les questions à vous poser pour que vos impôts soient bien faits. Si vous voulez que quelqu’un d’autre s’occupe de vos impôts cette année, le service complet de TurboImpôt en direct vous permet de téléverser vos feuillets et documents en ligne, et un expert en impôt dévoué s’occupera du reste.