Crédits et déductions, Éducation, Familles, Habitation, Notions de base sur l’impôt, Santé et invalidité

Comment les changements dans votre vie personnelle affectent-ils vos impôts?

Vous préparez vos impôts et trouvez que le montant de votre solde dû ou de votre remboursement ne correspond pas à ce à quoi vous vous attendiez?  C’est que votre situation fiscale est tout aussi tributaire des changements dans votre vie que des changements aux codes et aux règles.  Par exemple, un crédit que vous n’avez jamais pu obtenir, ou au contraire que vous avez déjà obtenu, pourrait ou non vous être accordé si votre situation personnelle est différente de l’année précédente. Grâce à TurboImpôt en direct, vous pouvez obtenir les conseils d’experts en impôt en temps réel afin d’obtenir toutes les déductions et tous les crédits auxquels vous avez droit.

Quels changements survenus l’année dernière pourraient expliquer les écarts que vous observez cette année?  Voici quelques-unes des principales raisons pour lesquelles, en tant que contribuable, vous pourriez remarquer des changements sur votre déclaration d’une année à l’autre.

Changements importants dans la vie personnelle

État civil :

  • Les couples mariés ou en union de fait ont la possibilité de fractionner les montants admissibles du revenu de pension, de partager leurs frais médicaux et leurs dons en les attribuant au partenaire à qui la déduction fiscale bénéficiera le plus.
  • Si vous avez divorcé, vous ne pouvez plus appliquer le fractionnement du revenu de pension ni partager vos frais médicaux ou vos dons.  Désormais, seule la personne qui a déboursé ces montants peut les déduire de sa déclaration. Il peut également y avoir des changements à l’égard des crédits relatifs à la garde d’enfant, aux personnes à charge et aux aidants naturels en fonction des conditions de garde et des personnes à charge à la maison.

Changements liés à l’emploi :

  • Si vous avez pris votre retraite, obtenu une promotion importante ou perdu votre emploi, votre revenu d’emploi peut avoir considérablement changé.
  • Si votre revenu diminue, vous pourriez être admissible à certains avantages, comme l’Allocation canadienne pour les travailleurs (anciennement la prestation fiscale pour le revenu de travail) ou d’autres crédits d’impôt remboursables liés au revenu; votre impôt à payer pourrait aussi diminuer.  Vos crédits d’impôt non remboursables seront bonifiés et vous permettront de réduire votre fardeau fiscal.
  • Si votre revenu augmente, le remboursement de TPS/TVH que vous obtenez habituellement pourrait diminuer, tout comme le montant de votre Allocation canadienne pour enfants.  Comme les crédits d’impôt non imposables ne sont pas aussi avantageux pour les personnes qui ont un revenu plus élevé, votre montant d’impôt à payer pourrait aussi être plus élevé si les retenues sur votre chèque de paie n’étaient pas suffisantes, ou votre remboursement d’impôt pourrait être moins élevé que ce que vous espériez.

Changements de l’état de santé :

  • Votre état de santé ou celui d’une personne à votre charge pourrait nécessiter davantage de soins médicaux, ou même des services de soutien aux personnes handicapées.
  • En ce qui a trait aux frais médicaux, l’ARC vous permet de soumettre différentes dépenses, notamment les frais de déplacement si vous devez consulter des spécialistes à l’extérieur de votre secteur.
  • Un de vos proches (ou vous-même) est-il devenu handicapé ou gravement malade et dépend maintenant de vous sur le plan physique ou financier?  Selon la maladie ou le handicap, cette personne (ou vous-même) pourrait avoir droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées, à un montant pour personne à charge admissible ou au crédit canadien pour aidant naturel.

Études :

Est-ce que vous ou votre enfant avez entrepris des études postsecondaires l’année dernière?  Si c’est le cas, le crédit fédéral pour frais de scolarité contribuera désormais à diminuer votre impôt à payer.  Si votre enfant n’utilise pas la totalité de la déduction, il peut vous transférer jusqu’à 5 000 $ (assurez-vous qu’il obtient le formulaire T2202A par l’entremise du site Web de l’école).  De plus, selon votre province de résidence, vous pourriez être admissible à d’autres crédits pour frais de scolarité pour la partie provinciale de votre déclaration.

Enfants et garde d’enfant :

Avez-vous accouché ou avez-vous adopté un enfant l’année dernière?  Félicitations, c’est une période très excitante! Et tout aussi occupée.

  • Lorsqu’ils retournent au travail (ou aux études à temps plein), ou s’ils envoient leurs enfants dans un camp d’été, les parents peuvent être admissibles à des déductions pour aider à compenser les frais de garde d’enfant.
  • Selon votre revenu, vous pourriez aussi avoir droit à l’Allocation canadienne pour enfants, un montant exempt d’impôt versé aux parents d’enfants de moins de 18 ans.

Déménagement :

Avez-vous eu à déménager en raison d’une promotion ou pour poursuivre des études universitaires?  Si vous vous êtes rapproché d’au moins 40 kilomètres de votre nouveau lieu de travail ou de votre établissement d’enseignement, vous pourriez avoir le droit de déduire vos frais de déménagement.

Tous ces changements peuvent sembler déroutants ou difficiles à gérer, mais en vous renseignant adéquatement à l’avance, vous pourrez naviguer dans les méandres de l’impôt et produire votre déclaration à l’aide de TurboImpôt.

Toutefois, si vous sentez que la situation vous dépasse, considérez utiliser TurboImpôt en direct Revue-conseils Travailleur autonome. Ce logiciel vous offre des conseils fiscaux illimités pendant que vous faites vos impôts et une révision finale avant de produire votre déclaration de revenus.  Vous pouvez également opter pour TurboImpôt en direct Service complet afin que l’un de nos experts remplisse votre déclaration du début à la fin. * TurboImpôt en direct Service complet™ n’est pas disponible au Québec.

Pour plus d’informations, parcourez notre site communautaire pour consulter les FAQ relatives à ce sujet.

Frais de scolarité et montants relatifs aux études

 

Montant pour époux ou conjoint de fait

 

Personne à charge admissible

 

Transfert du crédit d’impôt pour personnes handicapées