ARC et Revenu Québec

Budget fédéral 2017

De la défense au déficit, en passant par le covoiturage et le développement des compétences, de nombreuses mesures de développement clés ont été annoncées le 22 mars dans le budget fédéral 2017.  Pour mieux comprendre l’incidence que pourraient avoir ces mises à jour sur votre situation financière personnelle pour l’année d’imposition 2017, nous avons passé au peigne fin tous les renseignements de l’Agence du revenu du Canada et dressé une liste des points saillants du plan fiscal révisé.

Voici certaines choses à ne pas oublier quand vous préparerez votre déclaration de revenus 2017 (qui doit être soumise le 30 avril 2018 au plus tard) :

  • Le crédit non remboursable de 15 pour cent pour le transport en commun a été éliminé, et les utilisateurs ne pourront déduire leurs laissez-passer que jusqu’en juin 2017.
  • Les infirmières praticiennes pourront maintenant aider les personnes handicapées à remplir le formulaire T2201 pour qu’elles puissent avoir accès aux diverses prestations d’invalidité.
  • Uber et les autres services de covoiturage seront assujettis à la TPS/TVH sur leurs tarifs. Consultez nos Conseils fiscaux pour les partenaires d’Uber pour en savoir plus.
  • Les taxes sont accrues sur l’alcool et le tabac à compter du 23 mars 2017.
  • Les touristes étrangers ne seront plus admissibles au remboursement de la TPS/TVH sur le coût de leur hébergement ou des voyages organisés.
  • Le programme des Obligations d’épargne du Canada a pris fin en 2017.
  • Le montant pour aidants familiaux, le montant pour aidants naturels et le montant pour personnes à charge ayant une déficience seront consolidés dans le crédit d’impôt canadien pour aidants naturels.
  • Le crédit pour la condition physique et le crédit pour les activités artistiques ont été abolis au cours de l’année d’imposition 2017.
  • Les crédits d’impôt pour les études et les manuels ont été abolis pour l’année d’imposition 2017. Pour en savoir plus, consultez notre article Dernière chance pour demander ces crédits .
  • Le budget de l’ARC sera accru pour assurer une meilleure conformité.
  • Les femmes pourront demander des prestations de maternité de l’assurance-emploi jusqu’à 12 semaines avant la date prévue de leur accouchement (comparativement aux 8 semaines actuellement offertes).
  • Les coûts reliés aux technologies reproductives (même si un tel traitement n’était pas dû à une condition médicale d’infertilité) peuvent être demandés en vertu des crédits d’impôt pour frais médicaux. Ce changement est applicable à partir de l’année d’imposition 2017 et est aussi rétroactif pour les 10 années précédentes.
  • Une plus grande souplesse sera accordée aux prestations de l’assurance-emploi pour les aidants naturels.
  • Les prestations parentales de l’assurance-emploi pourront être prolongées jusqu’à 18 mois, mais à un taux inférieur de 33 % des gains moyens hebdomadaires.
  • Une hausse des places en garderie subventionnées, avec accès à des frais de garde d’enfants abordables, vise à promouvoir une plus grande participation au travail, à l’éducation ou à la formation.
  • Un investissement de taille est fait dans la promotion des programmes de sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STIM) qui ciblent les jeunes, y compris les jeunes femmes, pour offrir de meilleures possibilités aux plans des carrières et des revenus.
  • Une augmentation du supplément de revenu garanti vise à aider les personnes âgées célibataires.
  • Les seuils d’accès à l’aide financière des étudiants seront réduits, en particulier pour les étudiants à temps partiel et les étudiants qui sont à la tête leur famille.

Pour plus de réponses aux questions que vous pourriez avoir au sujet de votre situation fiscale personnelle, veuillez consulter notre blogue – nous couvrons une vaste gamme de sujets qui peuvent vous aider à obtenir des remboursements maximaux avec TurboImpôt.