Sécurité et confidentialité

Conseils pour éviter le vol d’identité

En 2014, l’Agence du revenu du Canada a été victime d’une faille de sécurité qui a compromis les dossiers de 900 Canadiens, bloqué la production électronique de déclarations et repoussé la date d’échéance des déclarations. Les numéros d’assurance sociale ont pu être exposés, entraînant un risque de fraude fiscale par vol d’identité. « Quelqu’un qui connaît votre nom, votre date de naissance et votre numéro d’assurance sociale peut soumettre une demande fiscale frauduleuse, explique Dan O’Neil, comptable et spécialiste en déclarations de revenus de London (Ontario). Il est de plus en plus important de contrôler et de protéger l’accès à vos renseignements personnels.  »

Equifax Canada, une société de surveillance du crédit, a reçu 31 000 signalements de vols d'identité en 2013.

Equifax Canada, une société de surveillance du crédit, a reçu 31 000 signalements de vols d’identité en 2013.


Protection de votre NAS

Votre numéro d’assurance sociale est un identifiant unique. C’est un numéro qui devrait uniquement être associé à votre personne. En cette ère de stockage numérique de données, de pirates informatiques et d’atteintes à la sécurité, la protection de votre NAS est en grande partie hors de votre contrôle. « Communiquez votre NAS seulement aux organismes et aux entreprises qui l’exigent, prévient M. O’Neil. Si vous ne savez pas pourquoi une entreprise a besoin de ce numéro, posez la question. Certaines le demandent par habitude sans en avoir vraiment besoin. Par exemple, si vous faites une demande de crédit auprès d’un magasin et que vous présentez une pièce d’identité avec photo et un numéro de crédit, il est exagéré de vous demander votre numéro d’assurance social. Votre numéro ne sera pas vulnérable dans les dossiers d’une entreprise si vous évitez qu’il s’y retrouve », explique M. O’Neil.


Solutions postales

Le vol de votre courrier est un moyen pour les voleurs d’identité de mettre la main sur vos renseignements personnels. Ils commettent le crime parfait si vous ne vous rendez même pas compte que votre courrier manque à l’appel. Selon Postes Canada, vous vous exposez au vol d’identité si vous laissez votre courrier toute la nuit dans votre boîte aux lettres. En ramassant votre courrier dès que possible après la livraison, vous réduisez les risques que des données confidentielles soient volées à votre insu. Procédez de la même façon pour les courriels si vous recevez des factures ou autres relevés financiers par voie électronique. Garder vos renseignements confidentiels dans votre boîte de réception est une chose, mais n’oubliez pas que vos courriels supprimés sont enregistrés dans le dossier Éléments supprimés. Vérifiez et jetez régulièrement le contenu de ce dossier.


Sécurité de votre dossier fiscal

Prenez connaissance des façons de procéder de l’ARC pour vous protéger contre l’hameçonnage et autres communications frauduleuses pouvant porter atteinte à la sécurité de votre dossier fiscal. L’ARC publie des directives claires sur ses façons de procéder et les renseignements qu’elle exige et qu’elle n’exige pas. Si on communique avec vous par un moyen qui ne fait pas partie des méthodes publiées par l’ARC, l’expéditeur essaie de compromettre votre dossier fiscal. Restez à l’affût des activités frauduleuses suivantes : * Vous recevez une demande d’envoi de renseignements personnels par courriel ou quelqu’un vous laisse un message à cet effet sur votre répondeur; l’ARC ne recueille pas d’information par ces moyens; * Une personne affirme qu’elle a en main vos renseignements que l’ARC lui a communiqués; l’ARC ne divulgue pas vos renseignements sans votre autorisation; * Vous recevez une demande de renseignements pour traiter un virement de fonds par courriel; l’ARC verse des paiements seulement par dépôt direct ou par chèque.


À l’affût d’indices

Apprenez à déceler les symptômes du vol d’identité, car une détection hâtive peut limiter les répercussions sur vos comptes. Si vous remarquez quelque chose d’inhabituel en lien avec vos renseignements financiers, poussez votre enquête plus loin. Voici des exemples d’irrégularités potentielles : * Courrier en retard ou manquant, notamment des factures et des relevés; * Courrier supplémentaire, par exemple des factures de services publics ou des relevés de carte de crédit pour lesquels vous n’avez pas de compte; * Courrier ou appels vous accordant ou vous refusant du crédit que vous n’avez pas demandé; * Activités inconnues sur votre carte de crédit ou relevé bancaire; * Transactions inhabituelles détectées lors de votre examen régulier de vos rapports de crédit.


Références et ressources

À propos de l’auteur

Mentions de source

  • sirastock/iStock/Getty Images