ARC et Revenu Québec, Crédits et déductions, Économies et placements, Impôt

Date limite de cotisation au REER

Cette année, vous aviez jusqu’au 2 mars 2020 pour cotiser à votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Si cela semble plus tard que l’année dernière, c’est que la date limite tombe la fin de semaine et est reportée au jour ouvrable suivant.

 

Quelle est la date limite de cotisation au REER?

La date limite de cotisation au REER au Canada tombe toujours le 60e jour suivant le 31 décembre. Cela signifie que pour l’année d’imposition 2019, la date limite de cotisation à votre REER ou au REER de votre conjoint est le lundi 2 mars 2020. L’année prochaine, la date limite sera toujours 60 jours plus tard, mais la date réelle pourrait être différente selon le jour où elle tombe.

Pourquoi la date limite de cotisation au REER est-elle importante?

Le montant que vous cotisez à votre REER est considéré comme une « déduction » fiscale, ce qui signifie qu’il est déduit de votre revenu imposable; donc, en cotisant, vous diminuez le montant sur lequel vous êtes imposé.  Cela peut réduire votre impôt à payer ou créer un remboursement d’impôt.

Cependant, contribuer à votre REER n’est peut-être pas dans votre intérêt si vous finissez par payer plus d’impôt au moment du retrait que vous ne paierez en déclarant ce revenu maintenant. Afin de déterminer s’il est plus avantageux pour vous de contribuer ou non, prenez en considération le taux d’imposition que vous paierez si vous déclarez l’argent maintenant, par rapport au taux d’imposition que vous prévoyez payer lorsque vous retirerez l’argent.

Les retraits du REER comptent comme un revenu et vous êtes imposé sur ces montants comme vous l’êtes sur votre revenu actuel. La seule différence est qu’à la retraite, votre revenu pourrait être beaucoup moins élevé que maintenant, ce qui signifie qu’au bout du compte, vous pourriez payer moins d’impôt.

En règle générale, si votre revenu n’est pas élevé et que vous n’avez pas besoin de déduction fiscale, il vaut mieux investir d’abord dans un compte d’épargne libre d’impôt plutôt que dans un REER. Cependant, vous devriez examiner attentivement vos finances afin de déterminer quelle est la meilleure solution. Vous pouvez utiliser ces 60 jours en 2020 pour examiner votre situation fiscale et financière de 2019 et prendre une décision.En fait, l’Agence du revenu du Canada accorde ces 60 jours de grâce aux Canadiens pour qu’ils puissent déterminer leur revenu de 2019 et leurs cotisations au REER. Après tout, votre plafond de cotisation dépend de votre revenu.

Quel est le plafond de cotisation à un REER?

Vous ne pourrez pas cotiser davantage à votre REER si vous avez déjà atteint votre plafond de cotisation. Ce plafond est soit 18 % de votre revenu imposable de l’année, jusqu’à concurrence de 27 230 $, soit le solde de votre plafond de cotisation indiqué dans Mon dossier de l’ARC ou dans votre avis de cotisation.

N’oubliez pas que vos droits de cotisation peuvent être reportés; les droits que vous n’avez pas utilisés les années précédentes peuvent être utilisés cette année et les années suivantes. Cela permet aux personnes qui ont traversé une période difficile de rattraper le retard sur leurs investissements tout en profitant de l’avantage de cotiser sous le plafond.

Qu’en est-il de la cotisation au REER de son époux ou conjoint de fait?

Une autre façon de tirer avantage du REER consiste à cotiser au REER de votre conjoint. Lorsque le conjoint qui gagne le salaire le plus élevé cotise au REER de l’autre conjoint, il réduit en fait son maximum déductible. Bien que cela puisse sembler un désavantage, il peut y avoir un grand avantage du fait que le conjoint qui a le revenu le moins élevé paiera aussi généralement moins d’impôt sur l’argent qu’il retirera à la retraite.

Le REER de votre époux ou conjoint de fait peut aussi vous aider à contourner les limites d’âge. Lorsque vous atteignez 71 ans, vous ne pouvez plus cotiser à votre REER. Toutefois, tant que votre conjoint est âgé de moins de 71 ans, vous pouvez utiliser votre revenu pour cotiser à son REER. Cela peut vous aider à réduire l’impôt global que vous paierez sur ce revenu.