Familles

Demander le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants: Ce que vous devez savoir

Le 1er janvier 2017, le montant pour les activités artistiques des enfants a été supprimé. Les renseignements ci-dessous concernent l’année d’imposition 2016, soit la dernière année pour laquelle il est possible de demander ce crédit.

Les cours de danse, les leçons de musique et bien d’autres activités liées aux arts peuvent contribuer à l’épanouissement des enfants. Cependant, ils peuvent également se révéler très coûteux pour les parents.

Heureusement, il y a le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants. Voici ce que vous devez savoir pour demander ce crédit.

  1. Vous pouvez demander un montant maximal de 250 $ par enfant pour les frais payés en 2016 pour l’inscription ou pour l’adhésion de votre enfant à un programme admissible « d’activités artistiques, culturelles, récréatives ou d’épanouissement ».
  2. Pour demander le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants, votre enfant doit être âgé de moins de 16 ans au début de l’année où les dépenses admissibles pour activités artistiques ont été payées. Vous pouvez aussi demander le crédit d’impôt pour les activités artistiques pour une personne admissible de moins de 18 ans si elle a droit au montant pour personnes handicapées au début de l’année où les dépenses admissibles pour activités artistiques ont été payées.
  3. Pour être admissible, un programme doit être supervisé, être adapté aux enfants, et répondre à au moins un des critères suivants selon l’Agence du revenu du Canada :
    • contribuer au développement des talents créateurs ou de l’expertise dans une activité artistique ou culturelle;
    • accorder une attention considérable aux milieux sauvages et à l’environnement naturel;
    • aider les enfants à acquérir et à utiliser des aptitudes intellectuelles spécifiques;
    • offrir une interaction structurée entre les enfants qui permet aux surveillants d’enseigner aux enfants des habiletés en relations interpersonnelles ou de les aider à les développer;
    • fournir de l’enrichissement ou un tutorat dans des matières scolaires.
    • Le programme doit se dérouler pendant une certaine durée. Il doit être continu (une durée minimale de huit semaines consécutives ou, dans le cas des camps de vacances pour enfants, de cinq jours consécutifs); Alors, l’embauche d’un tuteur pour aider votre enfant à améliorer ses compétences en mathématiques serait admissible (tant que le programme de tutorat soit d’une durée d’au moins huit semaines), mais un camp de mathématiques d’une fin de semaine ne serait pas admissible.
  4.  Évitez la double déduction! Vous ne pouvez pas demander des dépenses qui ont déjà été réclamées sous un autre crédit d’impôt ou déduction. Si votre fille était inscrite à un programme d’été qui offrait des cours de kayak et de peinture, vous ne pouvez pas demander le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants et le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants.
  5. Comme pour toutes les déductions d’impôt, vous devrez présenter des pièces justificatives.