Astuces et conseils, Crédits et déductions

Des crédits souvent oubliés

Lorsque nous faisons nos déclarations de revenus, il est facile de faire des oublis. Il existe plusieurs centaines de crédits d’impôt qui sont à votre disposition et qui vous permettront de sauver de l’argent.

Ce sont parfois de petits crédits d’impôt et il suffit d’être attentif pour en profiter.

Personnes à charge

Lorsque l’on désigne « personnes à charge » dans votre déclaration, cela ne veut pas nécessairement dire que l’on parle de vos enfants. Si d’une façon ou d’une autre vous subvenez aux besoins de quelqu’un, cette personne peut se qualifier comme personne à charge. Il se peut que ce soit votre père, votre mère, vos grands-parents, vos frères et sœurs, un oncle ou une tante.

Les crédits suivants peuvent vous permettre d’économiser plusieurs centaines de dollars :

  1. frais médicaux pour autres personnes à charge;
  2. montant canadien pour aidant naturel;
  3. crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire.

Les autorités gouvernementales ont aussi pensé à venir en aide à ceux qui aident leur famille :

  1. montant pour aidants familiaux;
  2. montant pour aidants naturels;
  3. montant pour personnes à charge handicapées.

Frais médicaux cumulatifs

La majorité des gens savent que les médicaments, les soins dentaires ou encore les soins offerts par les professionnels de la santé sont déductibles. Mais plusieurs oublis sont faits. Par exemple, si vous payez une portion de votre assurance collective, elle sera déductible au fédéral et au provincial. La portion que votre employeur paie de cette même assurance sera en plus déductible au Québec. Le tutorat pour aider votre enfant déficient ou encore la modification de votre maison pour un aider un membre handicapé de votre famille sont d’autres exemples auxquels il faut porter attention.

Autres déductions

  • Si vous déménagez à plus de 40 kilomètres pour vos études ou votre travail, vous aurez peut-être droit à une déduction des frais de déménagement. Les frais de voyage, le coût pour remplacer votre permis de conduire, les frais de vente de votre ancienne maison ou le coût pour bris de bail sont parmi les dépenses admissibles.
  • Si vous payez des frais pour que votre enfant aille dans un camp d’été, cette dépense est déductible dans les frais de garde. Mais attention la règle est différente des frais de garde proprement dits.
  • Si vous êtes un premier acheteur, n’oubliez pas de demander votre crédit pour l’achat d’une première demeure. C’est un crédit non remboursable de 5 000 $ au fédéral seulement.
  • Le crédit d’impôt pour activités physiques et culturelles n’existe plus au fédéral, mais continue de s’appliquer au Québec. Il est moins généreux , mais existe tout même.
  • Si vous êtes un pompier volontaire ou encore si vous êtes volontaire pour la recherche et le sauvetage, des crédits d’impôt s’appliquent à vous. Au fédéral vous pouvez demander 3 000 $ et 450 $ au Québec à la condition d’avoir fait 200 heures de services admissibles.
  • Si vous avez adopté un enfant, une aide existe aussi. Au Québec, il s’agit d’un crédit d’impôt remboursable qui peut atteindre 10 000 $. Au fédéral, le crédit est non remboursable et est de 15 670 $.
  • Si vous détenez un prêt étudiant, n’oubliez pas de déduire vos frais d’intérêts. Si vos frais d’intérêts ne sont pas utiles pour réduire vos impôts, ces derniers pourront être reportés ultérieurement,.

Parmi les autres crédits souvent oubliés, on retrouve au Québec, l’aide aux activités physiques et culturelles pour les aînés, la subvention aux aînés pour une hausse des taxes municipales, le crédit d’impôt pour les athlètes de haut niveau, le crédit Rénovert et le traitement contre l’infertilité. Tous ces crédits d’impôt sont remboursables, donc que vous recevrez même si vous n’avez aucun impôt à payer