ARC et Revenu Québec, Impôt

Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE)

TurboImpôt tient à assurer l’exactitude de l’information fournie dans l’article suivant. Le contenu sera donc mis à jour à mesure que l’Agence du Revenu du Canada (ARC) et le gouvernement du Canada nous communiqueront davantage de renseignements.

En quoi consiste la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants?

La Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE) offrait un avantage imposable aux étudiants, y compris aux diplômés du secondaire qui n’étaient pas en mesure de travailler en raison de la pandémie de COVID-19. La prestation n’est plus offerte depuis le 30 septembre 2020. Le programme donnait droit à 1 250 $ par période de 4 semaines, de mai à septembre 2020, aux étudiants admissibles qui n’étaient pas en mesure d’obtenir un emploi ou qui avaient un revenu d’au plus 1 000 $ pour la période de 4 semaines.

Qui pouvait en bénéficier?

De nombreux étudiants ont pu tirer avantage de la PCUE :

  • ils étaient actuellement des étudiants de niveau postsecondaire;
  • ils avaient récemment terminé un diplôme d’études secondaires ou postsecondaires; ou
  • ils n’étaient pas admissibles aux prestations de la PCU, de la PCRE ou de l’AE (assurance-emploi)

Qu’entendait-on par « étudiant admissible » aux fins de cette prestation?

Un étudiant admissible devait :

  • rechercher activement un emploi;
  • être un citoyen canadien, un Indien inscrit, un résident permanent ou une personne protégée;
  • étudier au Canada ou à l’étranger,
  • être inscrit dans un établissement postsecondaire menant à un baccalauréat, à un diplôme ou à un certificat, ou avoir terminé ses études en décembre 2019 ou plus tard, ou avoir terminé ses études secondaires et prévoir commencer un programme d’études postsecondaires avant février 2021.

Quel était le montant de la prestation?

Le programme donnait droit à 1 250 $ par période de 4 semaines pendant 16 semaines.  Si vous aviez un handicap ou un enfant de 12 ans ou d’autres personnes à charge, vous pouviez être admissible à 750 $ de plus par période de 4 semaines.

Tout comme la PCU, la PCUE avait des périodes d’admissibilité précises pour faire une demande en fonction de votre admissibilité (étudiant de niveau postsecondaire ou secondaire). Si vous pensez avoir reçu un paiement pendant une période où vous n’étiez pas admissible, vous devez en rembourser le montant.

Vous pouvez retourner un paiement de PCUE accordé par erreur :

  • au moyen du service Mon dossier de l’ARC;
  • par l’entremise de vos services de paiement bancaire en ligne : ajoutez l’option Rembourser la Prestation canadienne à titre de bénéficiaire;
  • par la poste : faire un chèque à l’ordre de :

Traitement des recettes – Remboursement de PCUE,
Centre fiscal de Sudbury
1050, avenue Notre Dame
Sudbury (Ontario) P3A 0C3

Comment la PCUE agit-elle sur vos impôts?

La PCUE est un avantage imposable que vous devez déclarer comme revenu dans votre déclaration de revenus et de prestations. Comme l’ARC n’a pas retenu d’impôt sur les paiements, vous serez imposé sur le plein montant. Vous recevrez un feuillet T4A indiquant le montant que vous avez reçu à la case 198. Déclarez ce montant à la ligne 13000 de votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus concernant le soutien du revenu et les autres prestations qui s’inscrivent dans le cadre du plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19, cliquez ici.

Consultez également notre article COVID-19 et vos impôts, où notre équipe de soutien de TurboImpôt, répond à plusieurs questions sur ce sujet et bien bien d’autres.