Propriétaires d'entreprise

Quel type de dépenses pouvez-vous déduire pour votre entreprise?

Quand il est question d’impôt et de dépenses d’une petite entreprise, la règle générale dit que si elle est liée au fait de gagner un revenu pour votre entreprise, vous pouvez la déduire au moment de l’impôt. « Si vous en avez besoin pour faire des affaires, déduisez la dépense; mais ne tentez pas de contourner les règles, prévient Larry West, comptable à Toronto. L’Agence du revenu du Canada a le dernier mot. Alors, dans le doute, allez consulter leur site pour lire les directives. »

Gardez les documents tels que les factures et les chèques annulés pour justifier les dépenses que vous déduisez.

Gardez les documents tels que les factures et les chèques annulés pour justifier les dépenses que vous déduisez.


Frais d’exploitation d’une entreprise

Chaque entreprise a ses propres besoins, qui influent sur les dépenses que vous engagez pour faire de l’argent. Si votre revenu dépend de la bienveillance de vos clients, vous pourriez les inviter à déjeuner ou leur donner des billets de concert pour maintenir de bonnes relations. Les dépenses de ce genre sont admissibles lorsqu’il s’agit d’une pratique commerciale raisonnable, mais l’ARC ne vous permet d’en déduire que la moitié. Si votre entreprise a absolument besoin de véhicules de livraison, le carburant et les réparations sont des dépenses légitimes, tout comme les frais d’entretien d’un immeuble. Mais ces dépenses doivent être des réparations et non des améliorations. Les frais d’avocat et de comptable sont un aspect accepté des activités d’une entreprise. Vous pouvez donc déduire aussi ces frais en tant que dépenses d’exploitation.


Bureaux à domicile et frais de bureau

« On peut déduire le coût d’un bureau à domicile utilisé par l’entreprise, dit M. West, à condition que ce soit votre principal lieu d’affaires ou un local que vous utilisez seulement pour gagner un revenu et pour rencontrer des clients de temps à autre. »Si vous avez un bureau à votre atelier ou votre magasin, mais que vous apportez du travail à la maison pour garder un équilibre entre travail et vie personnelle, l’ARC ne vous permettra probablement pas d’en déduire les dépenses. Sinon, calculez le pourcentage de votre maison qui est occupé par votre bureau à domicile et, si c’est un local partagé, ne calculer que la partie qui est utilisée comme bureau. Utilisez votre résultat pour déterminer la partie affaires des dépenses qui y sont associées par exemple les intérêts hypothécaires ou le loyer, les impôts fonciers, les services publics et l’assurance. Les frais de bureau standard incluent des articles tels que la papeterie, les chemises à dossier, les broches, les stylos et les marqueurs. On peut les déduire à condition qu’ils soient utilisés uniquement pour l’entreprise.  Pour les résidents du Québec, veuillez consulter ce lien pour plus de détails sur les dépenses liées au travail à domicile.


Biens en immobilisation

Biens des achats importants des entreprises tels que les véhicules, l’ameublement, le matériel ou les immeubles seront utiles à votre entreprise durant des années. Vous ne pouvez pas demander une déduction pour le plein montant de ces achats dans l’année où il se produit. Vous devez plutôt déduire un pourcentage du coût d’achat chaque année de la durée de vie prévue de l’actif. On appelle cela la déduction pour amortissement. L’ARC publie une liste des catégories d’actifs, dont chacune a son propre taux d’amortissement et une définition des achats qui tombent dans cette catégorie. La catégorie 10 inclut le matériel informatique et certains véhicules à moteur, tandis que la catégorie 38 regroupe le matériel d’excavation et la catégorie 43 le matériel de fabrication et de transformation.


Dépenses d’exploitation diverses

La publicité est essentielle pour bien des entreprises et vous pouvez déduire cette dépense. Toute la publicité doit cibler un marché canadien. Les montants associés aux journaux, à la télévision et à la radio peuvent être déduits en entier. Toutefois, dans le cas de la publicité dans les revues, cela dépend du contenu de la publication. Si la revue contient moins de 80 % de contenu rédactionnel, vous ne pouvez déduire que 50 % du coût de votre publicité. Les frais bancaires et intérêts peuvent être déduits dans la déclaration de revenus, mais il existe des limites relatives à l’intérêt selon le but du prêt original. Les salaires de vos employés sont déductibles, et n’oubliez pas les cotisations de l’employeur pour les pensions, l’assurance-emploi et les autres avantages sociaux du personnel que votre petite entreprise paie. Vous devriez être en bonne voie de tirer avantage de tous les crédits auxquels votre petite entreprise a droit!

TurboImpôt au service des Canadiens depuis 1993. Il s’agit du logiciel de préparation de déclarations de revenus le plus vendu au pays. Nous avons une variété d’options et de produits pour répondre aux besoins de chaque individu. Le service Revu-Conseils à récemment été ajouté pour permettre à nos clients d’avoir accès à des experts fiscaux au bout des doigts. Allez-y, essayer le! Facile à utiliser avec des choix d’options de support pour vous aider avec tous vos besoins fiscaux.


Références et ressources

Crédits photo

  • Todd Warnock/Photodisc/Getty Images