ARC et Revenu Québec, Impôt

Revenu Québec – Annonce du report des intérêts et pénalités

Bien que la date limite de production des déclarations de revenus provinciale et fédérale demeure le 30 avril 2021, Revenu Québec a annoncé qu’aucune pénalité pour production tardive ne sera appliquée aux particuliers qui ne sont pas en mesure de respecter cette échéance et aucun intérêt ne sera imposé sur un solde d’impôt provincial 2020 pour la période allant du 1er au 31 mai 2021. Le Québec est la seule province canadienne dont les résidents doivent produire une déclaration de revenus provinciale séparément de la déclaration de revenus fédérale.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

Vous devez quand même produire votre déclaration de revenus fédérale au plus tard le 30 avril. En tant que résident du Québec, si vous avez un solde d’impôt provincial pour 2020, vous avez maintenant jusqu’au 31 mai pour le payer sans encourir de pénalités ou d’intérêts.

Dates limites de la déclaration fédérale

Les contribuables ont jusqu’au 30 avril pour transmettre leur déclaration de revenus fédérale à l’ARC (les travailleurs autonomes ont jusqu’au 15 juin). Les soldes d’impôt pour 2020 doivent être payés au plus tard le 30 avril. Des intérêts seront imputés à votre solde d’impôt à compter du 1er mai, sauf si vous êtes admissible au congé d’intérêt, auquel cas vous n’aurez pas à payer d’intérêts sur les montants dus pour 2020 jusqu’au 30 avril 2022.

Dates limites de la déclaration TP-1 du Québec

Les contribuables du Québec ont jusqu’au 30 avril pour transmettre leur déclaration de revenus provinciale. Aucune pénalité pour production tardive ne sera appliquée aux citoyens qui transmettent leur déclaration et paient leur solde d’impôt au plus tard le 31 mai.

Si vous produisez votre déclaration après le 31 mai

Revenu Québec pourrait vous imposer des pénalités si vous produisez votre déclaration provinciale après le 31 mai.  À compter du 1er juin, des intérêts seront imposés aux soldes d’impôt de 2020 impayés.

Pour en savoir plus sur cette annonce, cliquez ici.

Souplesse administrative

 Des exceptions s’appliquent aux particuliers admissibles qui ont reçu des prestations d’aide en lien avec la COVID-19 en 2020.

S’ils ont transmis leur déclaration de revenus de 2020, les contribuables ayant reçu des montants de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), de la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE) ou du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels (PIRTE) et dont le revenu imposable total en 2020 était de 75 000 $ ou moins n’auront pas à payer d’intérêts sur leur solde d’impôt 2020 pendant un an, soit jusqu’au 30 avril 2022.

 Pour en savoir plus sur les autres changements fiscaux pour 2020, cliquez ici.

 Sujets connexes