Économies et placements

Comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) au Canada

Qu’est-ce qu’un compte d’épargne libre d’impôt?

Le CELI, acronyme de compte d’épargne libre d’impôt, a été mis en place par le gouvernement fédéral pour permettre aux Canadiens d’économiser et les inciter à le faire en leur permettant d’épargner et de générer des intérêts sans payer d’impôt sur le revenu de cette épargne.

Vous ne pouvez pas demander les cotisations versées dans un CELI, étant donné que cet argent a déjà été imposé. Donc, les cotisations et les investissements générés sont libres d’impôt.

Qui peut avoir un CELI?

Toute personne âgée de 18 ans et plus qui réside au Canada et qui a un numéro d’assurance sociale valide peut ouvrir un CELI.

Qu’est-ce qui est si important au sujet des droits de cotisation au CELI?

Comme le REER, le CELI a un plafond de droits de cotisation. Si vous dépassez le montant maximal de vos droits de cotisation, vous devrez payer une pénalité mensuelle de 1 % sur les cotisations excédentaires.

Voici la formule utilisée pour calculer votre plafond total :

  • votre plafond du CELI pour cette année-là;
  • plus les droits de cotisation inutilisés pour les années précédentes;
  • plus les retraits de l’année précédente.

Voici les plafonds annuels des cotisations au CELI depuis 2009 :

  • De 2009 à 2012, il était de 5 000 $.
  • En 2013 et 2014, il était de 5 500 $.
  • En 2015, il était de 10 000 $.
  • De 2016 à 2018, il était de 5 500 $.
  • En 2019 et 2020, il est de 6 000 $.

Par exemple :

Carl avait 6 000 $ dans son CELI en 2010. Il n’a pas cotisé à son compte CELI en 2011, mais il en a retiré 1 000 $ la même année. Ses droits de cotisation inutilisés pour 2020 seront calculés comme suit :

Droits de cotisation inutilisés de Carl au début de 2020 = plafonds de cotisation de 2009 à 2020 – cotisations qu’il a versées jusqu’à maintenant + retraits

Droits de cotisation inutilisés de Carl au début de 2020 = 69 500 $ – 6 000 $ + 1 000 $ = 64 500 $

Quels types de placements puis-je utiliser?

Voici les types de placements les plus courants :

  • argent comptant
  • fonds communs
  • titres cotés à une bourse de valeur désignée
  • CPG (certificats de placement garanti)
  • obligations
  • certaines actions de petites entreprises

Quelles sont les différences entre un CELI et un REER?

  • Les régimes enregistrés d’épargne-retraite(REER) sont conçus principalement pour l’épargne-retraite. Les CELI sont très souples et conçus pour l’épargne à court terme. Il est facile de retirer et de rembourser de l’argent dans un CELI.
  • Les cotisations à un REER sont déductibles d’impôt, ce qui signifie qu’elles réduisent votre revenu imposable, et les retraits d’un REER sont ajoutés à votre revenu, ce qui signifie qu’ils sont imposés. Par contre, les cotisations au CELI ainsi que les intérêts et les retraits qui y sont liés sont exempts d’impôt.
  • Un REER est un moyen de placement à impôt différé, tandis qu’un CELI est un moyen de placement libre d’impôt.
  • Le montant que vous pouvez cotiser à un REER correspond à un pourcentage de votre revenu (environ 18 %). Votre plafond personnel de cotisation à un REER figure sur votre avis de cotisation annuel. Chaque année depuis 2009, le gouvernement fédéral détermine le plafond annuel qui représente le montant maximal de votre cotisation à un CELI cette année-là, soit environ 5 000 $. Vous pouvez trouver des renseignements au sujet de vos droits de cotisation dans Mon dossier de l’ARC ou en communiquant avec l’Agence du revenu du Canada (ARC).
  • Lorsque vous atteignez 71 ans, vous devez convertir votre REER en moyen de revenu de retraite. Vous n’avez pas à faire cela avec un CELI.
  • Vous pouvez cotiser au REER de votre conjoint. Vous seul pouvez cotiser à votre CELI, mais vous pouvez donner de l’argent à votre conjoint pour qu’il le verse dans son CELI sans réduire vos droits de cotisation et sans avoir à tenir compte des gains enregistrés sur le compte de votre conjoint.
  • Consultez ce lien pour déterminer quel régime vous convient le mieux.

Les logiciels TurboImpôt peuvent vous aider à demander les crédits et les déductions auxquels vous êtes admissible. Si vous avez besoin d’aide, considérez TurboImpôt en direct Revue-conseils. Ce logiciel vous offre des conseils fiscaux illimités pendant que vous faites vos impôts et une révision finale avant de soumettre votre déclaration de revenus.  Ou, choisissez TurboImpôt en direct Service complet * pour que l’un de nos experts remplisse votre déclaration du début à la fin.

*TurboImpôt en direct Service complet n’est pas offert au Québec.