Familles, Non classifié(e)

Le Régime de pensions du Canada

Le Régime de pensions du Canada (RPC) offre des prestations financières aux retraités, aux personnes handicapées et aux autres personnes admissibles. Pour recevoir des prestations, vous devez avoir déjà versé des cotisations et présenter une demande. Il est utile de comprendre comment l’Agence du revenu du Canada (ARC) et Service Canada calculent ces montants et les indiquent sur votre état de compte du cotisant au Régime de pensions du Canada.

Cotiser au RPC

Si vous avez entre 18 et 69 ans et que vous travaillez, votre employeur déduit automatiquement des cotisations au RPC sur votre chèque de paie. Le montant des cotisations retenues sur votre chèque est appelé la cotisation de l’employé. Votre employeur verse un montant équivalent et les transfère chaque mois à l’ARC. Si vous avez entre 18 et 64 ans, ces cotisations sont obligatoires. Si vous avez entre 65 et 69 ans et que vous recevez déjà une pension du RPC, vous pouvez choisir de cesser de cotiser au RPC.

Arrêter de cotiser au RPC

Si vous avez entre 65 et 70 ans et que vous êtes encore salarié (ou travailleur autonome), vous devez remplir certains documents pour cesser de cotiser au RPC.

Vos cotisations au RPC cesseront le premier jour du mois suivant celui où le formulaire a été reçu par l’ARC. Cette demande sera valide jusqu’à ce que vous ayez 70 ans, à moins que vous choisissiez de la révoquer.

Verser des cotisations au RPC

Une fois que votre employeur a retenu vos cotisations au RPC sur votre chèque de paie, il verse un montant équivalent et transfère le tout à l’ARC. Par exemple, si votre employeur retire 50 $ de votre chèque de paie à titre de cotisation au RPC, 100 $ seront envoyés à l’ARC; 50 $ de votre part et 50 $ de la part de votre employeur.

Si vous êtes travailleur autonome, vous devez payer à la fois les cotisations de l’employé et celles de l’employeur. Le versement doit être fait chaque année lorsque vous produisez votre déclaration de revenus. Le montant total à verser est calculé sur votre revenu net de travail autonome s’il est supérieur à 3 500 $.

Calculer les cotisations au RPC

Chaque année, l’ARC publie des directives à l’intention des employeurs concernant les taux de cotisation au RPC. Le taux de cotisation des employés pour 2020 est de 5,25 %. Veuillez noter que vous n’êtes pas tenu de cotiser au RPC sur la première tranche de 3 500 $ de vos gains ou sur tout gain supérieur au taux maximum du plafond des gains annuels ouvrant droit à pension pour l’année d’imposition. Puisque les taux en pourcentage ont changé depuis 2019, vous pouvez trouver une liste exhaustive des taux actuels et passés ici.

Gérer vos cotisations au RPC

Vous ne pouvez pas gérer le montant qui est prélevé sur votre chèque de paie pour être versé au RPC. Toutefois, si vous occupez deux emplois différents et que vos employeurs cotisent un montant supérieur à la cotisation annuelle maximale en votre nom, l’ARC vous permet de réclamer ce montant lorsque vous produisez votre déclaration de revenus.

Demander votre pension

Vous êtes admissible à recevoir des prestations mensuelles du RPC à votre retraite tant que vous avez travaillé et cotisé au moins une fois à votre compte du RPC. Le RPC est conçu pour remplacer environ 25 % du revenu moyen d’une personne. Le montant moyen de la prestation du RPC se situe entre 650 $ et 700 $ par mois.

Si vous ne cotisez pas au RPC, vous n’aurez pas droit aux prestations du RPC. Pour savoir combien vous avez cotisé et connaître le montant approximatif des prestations que vous pourriez recevoir, communiquez avec Service Canada ou ouvrez une session sur Mon dossier Service Canada.

Références et ressources