Revenus et placements

Déclaration des frais financiers et des frais d’intérêt

L’Agence du revenu du Canada offre une liste étendue de frais financiers et de frais d’intérêt que vous pouvez déclarer sur votre déclaration de revenus. Ces frais comprennent les frais juridiques pour les paiements de pension alimentaire, les frais de préparation de votre déclaration de revenus et les frais de gestion pour vos placements.

Frais financiers et frais d’intérêt que vous pouvez déduire

Déduisez les frais financiers et les frais d’intérêt suivants que vous avez payés pour gagner un revenu de placements :

  • les honoraires versés à un conseiller en placements ou pour faire le suivi de vos revenus de placements;
  • les frais de gestion de placements autres que les frais d’administration relatifs à un régime enregistré d’épargne-retraite ou à un fonds enregistré de revenu de retraite;
  • les frais payés pour faire remplir votre déclaration. Ces frais sont déductibles si toutes les conditions suivantes sont remplies : vous avez tiré un revenu d’une entreprise ou d’un bien; l’exploitation vous demande normalement d’avoir recours à des services comptables; vous n’avez pas déduit ces frais pour réduire le revenu d’entreprise ou du bien que vous avez déclaré;
  • la plupart des frais d’intérêt que vous avez payés sur de l’argent que vous avez emprunté pour gagner un revenu de placements, tel que des intérêts ou des dividendes. Toutefois, vous ne pouvez pas déduire ces frais si le seul revenu que peut produire votre investissement est un gain en capital;
  • l’intérêt payé en 2013 sur une avance sur police que vous avez obtenue pour gagner un revenu. Demandez à votre institution financière de remplir le formulaire T2210, Attestation de l’intérêt sur une avance sur police par l’assureur, au plus tard à la date limite où vous devez produire votre déclaration;
  • les frais juridiques engagés relatifs à la pension alimentaire lorsque vous êtes le bénéficiaire de tels paiements de pension alimentaire.

Demandez une déduction dans les circonstances suivantes :

  1. pour recouvrer les arriérés d’une pension alimentaire;
  2. pour établir le montant d’une pension alimentaire que votre époux, conjoint de fait, ex-époux ou ancien conjoint de fait doit vous payer;
  3. pour établir le montant d’une pension alimentaire que le parent naturel de votre enfant (qui n’est pas votre époux, conjoint de fait, ex-époux ou ancien conjoint de fait) doit vous payer lorsque le droit existe déjà selon une ordonnance;
  4. pour demander une augmentation de la pension alimentaire pour enfants que vous recevez.

Frais financiers et frais d’intérêt que vous ne pouvez pas déduire

Vous ne pouvez pas déduire les frais financiers et les frais d’intérêt suivants :

• les intérêts payés sur vos remboursements de prêts étudiants. (Déduisez-les à la ligne 319 de l’annexe 1.)

• les frais d’abonnement à des revues, bulletins ou journaux financiers;

• les intérêts payés sur de l’argent que vous avez emprunté pour cotiser à un régime enregistré d’épargne-retraite, à un régime de pension agréé collectif, à un régime de pension déterminé, à un régime enregistré d’épargne-études, à un régime enregistré d’épargne-invalidité ou à un compte d’épargne libre d’impôt;

• les frais de courtage payés pour l’achat ou la vente de titres. (Déduisez ces frais lors de la détermination des gains et des pertes en capital.)

• les frais juridiques que vous avez payés pour obtenir le divorce ou la séparation ou pour déterminer la garde des enfants ou les droits de visite.

Ressources :