Économies et placements

Est-ce que les soldes du vendredi fou valent vraiment la peine?

La possibilité d’économiser sur une foule de produits allant des appareils électroniques aux vêtements en passant par les électroménagers est intéressante, mais vous devez tenir compte de plusieurs facteurs pour déterminer si les soldes du vendredi fou sont vraiment avantageux.

Le plus important est de réfléchir à la façon dont vous comptez faire vos achats. Irez-vous faire un tour aux États-Unis? Allez-vous magasiner en ligne? Ou profiter des aubaines offertes par les détaillants locaux? Quelle que soit votre décision, assurez-vous de réaliser les économies escomptées.

Pourquoi les Canadiens traversent-ils la frontière pour le vendredi fou?

Pour profiter des rabais alléchants, bien entendu! Si vous habitez assez près de la frontière et que vous avez le temps et la patience d’attendre dehors, devant un BestBuy américain à 4 h, vous pourriez réaliser d’importantes économies. Avez-vous toutefois pris en compte le coût réel de votre achat? Le prix à la caisse n’est pas le seul élément à considérer.

Vous devrez faire quelques calculs pour déterminer si votre voyage de l’autre côté de la frontière vous permet vraiment de faire des économies :

  • Combien dois-je dépenser en essence pour l’aller-retour?
  • Combien me coûtera cet article si je tiens compte du taux de change?
  • Devrai-je payer des frais de douane à mon retour au Canada?
  • Est-ce que cela vaut que j’y consacre mon temps? Si vous avez pu vous absenter du travail, alors c’est facile. Et même si ce n’est pas le cas, demandez-vous s’il y a un coût associé au fait de perdre des heures de votre temps que vous auriez pu consacrer à autre chose (dormir par exemple, ce qui n’a pas de prix pour certains).

Si le total de ces dépenses est supérieur au montant économisé, vous devriez plutôt magasiner en ligne ou chez un détaillant canadien.

Évitez les foules

Pour ceux et celles d’entre nous qui ne vivent pas assez près de la frontière pour conduire jusqu’aux États-Unis, le coût d’un tel voyage ne l’emporte pas sur les économies potentielles. Un voyage à partir de chez moi, soit de Terre-Neuve au Maine, coûterait des centaines de dollars pour le vol plus des heures de déplacement, des frais de location de voiture et des frais divers. Heureusement, je peux éviter ces dépenses et dénicher d’excellents soldes en magasinant en ligne. Les sites Web de la plupart des détaillants américains et de nombreux détaillants canadiens proposent maintenant des rabais du vendredi fou. Quoique le taux de change, les frais de douane ou les frais d’expédition soient encore des éléments à considérer, il reste que, pour ceux et celles parmi nous qui habitent trop loin, cela reste moins cher qu’en magasin.

Le magasinage en ligne est également avantageux pour ceux qui préfèrent profiter des aubaines sans quitter le confort de leur foyer, quelle que soit la distance qui les sépare de la frontière.

Et magasiner en ligne est une façon sûre d’économiser temps et argent.

Allez en ville!

De nombreux détaillants américains offrent des rabais du vendredi fou dans leurs succursales canadiennes, et des promotions sont aussi offertes par un nombre grandissant de détaillants canadiens. Vous trouverez d’excellentes aubaines dans les magasins locaux, sans avoir à vous soucier du taux de change et des frais de douane.  Ici aussi, les portes ouvrent tôt, les quantités en magasin sont limitées et les files d’attente débutent avant l’aube. Donc, si vous voulez vivre l’expérience du vendredi fou, faites-le à la canadienne. Arrêtez-vous chez Tim Hortons en chemin,  discutez du froid glacial avec la personne à côté de vous dans la file  et surtout, n’oubliez pas vos bonnes manières. Ne poussez ni ne bousculez personne. Après tout, nous sommes des Canadiens!

Célébrez en utilisant le mot clic #MardiJeDonne

Le Mardi après l’action de grâce americaine est #MardiJeDonne, une journée internationale dédiée à redonner. Peut-être avez-vous trouvé une aubaine au vendredi fou ou peut-être pas. En aidant votre communauté ou en donnant à votre œuvre de bienfaisance préférée, vous vous sentirez bien. Et si vous avez décidé de faire un don, conservez votre reçu et n’oubliez pas de demander une déduction dans votre déclaration de revenus. Lisez notre article 6 conseils pour maximiser vos crédits d’impôt pour dons de bienfaisance afin d’en savoir davantage.