Astuces et conseils, Éducation, Familles

Parents d’étudiants : comment transférer des crédits d’impôt relatifs aux études dans votre déclaration

Si vous avez un enfant qui fait des études postsecondaires et qui a  payé des frais de scolarité, il peut vous transférer une partie de ses crédits d’impôt. C’est une stratégie qui vous permet d’économiser de l’impôt sans pénaliser votre enfant.

En effet, s’il n’a pas gagné  beaucoup d’argent l’an dernier, un étudiant peut transférer jusqu’à 5 000 $ en crédits d’impôt à un parent ou un grand parent, à condition que ce transfert n’ait pas d’impact sur son impôt à payer. Ainsi, si le montant de son  impôt à payer s’élève à zéro mais qu’il lui reste des crédits, il peut vous les transférer.

Le crédit d’impôt est calculé à l’aide du formulaire T2202/A, envoyé par l’établissement d’enseignement, selon le nombre de mois consacrés aux études. L’annexe 11, qui sert à calculer le crédit d’impôt fédéral pour les étudiants, indiquera le montant du crédit qui peut être transféré.

Deux balises s’appliquent à ce transfert de crédits : le montant du crédit d’impôt transféré doit être égal ou inférieur à 5 000 $. Les provinces permettent aussi un transfert maximal de 5 000 $, sauf en Ontario, où le maximum est de 6 141 $. Le crédit d’impôt ne peut être transféré que pour l’année courante, mais l’étudiant peut emmagasiner des crédits pour les années suivantes.

Au Québec, les règles sont quelque peu différentes quant au transfert des crédits : le montant sera indiqué dans les Annexes S et T.