ARC et Revenu Québec, Dépenses, Formulaires et annexes, Notions de base, Travailleur autonome

Guide pour produire une déclaration de revenus de travailleur autonome

Si vous débutez comme travailleur autonome, préparer votre première déclaration de revenus peut vous sembler être un gros défi. Vous avez réussi à vous lancer en affaires; vous pouvez certainement produire votre déclaration sans trop de difficultés. L’important est de bien vous préparer. Passons en revue ce dont vous avez besoin pour produire votre déclaration de revenus comme travailleur autonome.

Notions de base

La plupart des travailleurs autonomes ne produisent qu’une seule déclaration. (À l’exception des petites entreprises constituées en société.) Cela signifie que vous devez entrer les renseignements habituels, comme vos frais de garde d’enfants, vos frais médicaux, vos frais de scolarité, etc. Vous devez aussi inscrire des renseignements au sujet des activités liées à votre travail autonome. Considérez cet exercice comme si vous deviez remplir un formulaire supplémentaire, et non comme une déclaration distincte.

Renseignements personnels

  • votre nom et votre numéro d’assurance sociale, ainsi que ceux de votre conjoint et de vos personnes à charge;
  • la date de naissance de toutes les personnes mentionnées ci-dessus;
  • les renseignements fiscaux comme ceux inscrits sur des feuillets (provenant de placements, d’emplois ordinaires, etc.), des relevés de frais de scolarité, vos cotisations à un REER, vos frais de déménagement, etc. En gros, tout ce que vous déclarez normalement en dehors de vos activités de travailleur autonome.

Renseignements sur le travail autonome

Ces renseignements figurent dans la première partie de la section Entreprises de votre déclaration (Oui! Vous êtes considéré comme propriétaire d’une entreprise aux fins de l’impôt). Vous devez fournir quelques renseignements, y compris les suivants :

  • le nom et l’adresse de votre entreprise. Si votre entreprise n’a pas de nom officiel, ce n’est pas grave. Utilisez votre nom et votre adresse comme nom d’entreprise.
  • Le code d’activité économique qui correspond le mieux à vos activités. Pour en savoir plus sur comment choisir le bon code d’activité économique, consultez cet article de TurboImpôt.
  • Votre numéro de TPS/TVH, votre numéro de société de personnes ou votre numéro d’entreprise. Si aucun de ces renseignements ne s’applique à votre situation, ne vous inquiétez pas. Ils ne sont pas obligatoires pour produire votre déclaration.

Revenus

C’est simple. L’argent gagné d’un travail autonome correspond à vos revenus d’entreprise. Rassemblez toutes vos factures, vos renseignements bancaires et tout renseignement relatif au système utilisé pour effectuer le suivi de vos revenus, comme QuickBooks.

Dépenses

Selon le type de travail autonome effectué, vos dépenses pourraient correspondre à quelques dollars ou à quelques milliers de dollars. Quel que soit le montant de la dépense, il est important de demander la déduction de toutes vos dépenses d’entreprise dans votre déclaration de revenus. En plus de réduire votre montant d’impôt à payer, vous dressez ainsi un portrait clair de la santé globale de votre entreprise. Les types de dépenses de travailleur autonome les plus courants comprennent les suivantes :

  • Les frais de publicité : les reçus pour les cartes professionnelles, des prospectus, le marketing en ligne, etc.
  • Les frais liés à l’utilisation d’un véhicule : l’essence, les réparations, l’entretien les assurances, la location et l’immatriculation peuvent tous être déduits si vous utilisez votre véhicule à des fins de travail autonome. Assurez-vous aussi d’avoir en main les données sur le kilométrage parcouru. Pour en savoir plus sur la déduction liée au kilométrage, lisez notre conseil fiscal à ce sujet.
  • Les gens oublient souvent de déduire les frais bancaires. Rappelez-vous que le moindre sou peut faire une différence au moment de la saison des impôts! Rassemblez vos relevés bancaires avant de préparer votre déclaration.
  • Les fournitures de bureau : stylos, papier, etc. Calculez également le montant total dépensé pour le papier d’impression et les cartouches d’encre.
  • Les stocks : si vous faites de la vente directe, vous pouvez demander une déduction pour le coût de vos stocks. N’oubliez pas de demander la déduction des frais d’expédition aussi! Examinez le coût des stocks et notez-le pour la saison des impôts.
  • Les frais d’utilisation de votre domicile aux fins de l’entreprise. Si vous exploitez votre entreprise à partir de votre domicile, vous pourriez être en mesure de déduire une partie des dépenses de votre résidence au moment de la saison des impôts. Cela comprend une partie du loyer et des montants à payer pour les services publics. Rassemblez vos factures, vos reçus pour l’électricité, le chauffage, le loyer, etc.
  • Téléphone cellulaire : si vous utilisez votre téléphone aux fins de l’entreprise, vous pouvez également demander la déduction pour une partie de cette dépense. Gardez vos factures de cellulaire à portée de main.

Pour obtenir la liste complète des dépenses d’entreprise admissibles, consultez la page Dépenses d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

TurboImpôt Travailleur autonome est le seul logiciel de préparation d’impôt spécialement conçu pour aider les travailleurs autonomes à faire leurs impôts. Il vous guide étape par étape lors de la préparation de vos impôts et vous aide à trouver toutes les déductions et tous les crédits auxquels vous avez droit. De plus, avec TurboImpôt en direct Revue-conseils Travailleur autonome, un expert en impôt est là pour répondre à vos questions pendant que vous préparez votre déclaration. Lorsque vous avez terminé, un expert révise votre déclaration pour s’assurer qu’elle est entièrement exacte et que vous obtiendrez votre remboursement maximal.

Références et ressources