Dépenses, Notions de base

Quels renseignements me faut-il pour produire ma déclaration de revenus de travailleur autonome?

Si vous faites vos premières armes dans le monde du travail indépendant, la préparation de votre première déclaration de revenus peut sembler intimidante. Mais dites-vous une chose : si vous êtes capable de travailler à votre compte, la déclaration de revenus devrait se faire sans difficulté. L’essentiel, c’est de se préparer. Voyons maintenant ce qu’il vous faut pour préparer votre déclaration de revenus de travailleur autonome.

Éléments de base

La plupart des contribuables qui travaillent à leur compte ne produisent qu’une seule déclaration de revenus (à moins d’exploiter une petite entreprise constituée en société). Autrement dit, vous continuerez de saisir tous les renseignements « habituels » (comme les frais de garde d’enfants, les frais médicaux ou les frais de scolarité), mais vous indiquerez aussi des choses au sujet des activités liées à votre travail autonome. Dites-vous que c’est le formulaire qui change, pas la déclaration.

Renseignements personnels

  • Vos nom et numéro d’assurance sociale et ceux de votre conjoint et de vos personnes à charge (le cas échéant).
  • Dates de naissance de ces personnes.
  • Renseignements fiscaux, comme les feuillets et relevés (relatifs aux placements, aux emplois « ordinaires », entre autres), les feuillets pour frais de scolarité, les cotisations REER, les frais de déménagement, etc. Bref, tout ce qu’il convient de déclarer en marge de ses activités liées au travail autonome.

Renseignements touchant le travail autonome

La première partie de la section de votre déclaration relative à l’entreprise (en effet : aux fins de l’impôt, vous êtes propriétaire d’entreprise!) exige quelques renseignements, y compris les suivants :

  • Le nom et l’adresse de votre « entreprise ». Si votre entreprise n’a pas de nom officiel, ce n’est pas grave. Utilisez vos nom et adresse comme nom d’entreprise.
  • Le code d’activité économique correspondant à votre travail. Pour savoir comment choisir le bon code d’activité économique, lisez ce conseil fiscal.
  • Vos numéros de TPS/TVH, de société de personnes ou d’identification de l’entreprise. Si aucun de ceux-ci ne s’applique à votre situation, ne vous en faites pas : ils ne sont pas obligatoires pour produire une déclaration.

Revenus

Cet aspect se passe d’explication, non? Le revenu tiré d’un travail indépendant est le « revenu d’entreprise ». Réunissez toutes vos factures et vos renseignements bancaires (le système utilisé pour faire le suivi de vos revenus importe peu).

Dépenses

Selon le type de travail indépendant effectué, vos dépenses pourraient correspondre à quelques dollars ou à quelques milliers de dollars. Quel que soit le montant des dépenses, il importe de déclarer toutes les dépenses d’entreprise dans votre déclaration de revenus. En plus de réduire votre impôt à payer, cela permet également de brosser le portrait le plus fidèle de la santé globale de l’entreprise. Parmi les dépenses les plus courantes des contribuables qui travaillent à leur compte, mentionnons les suivantes :

  • Publicité – reçus pour l’impression de cartes professionnelles, marketing en ligne, etc.
  • Dépenses liées au véhicule – essence, réparations, entretien, assurances, paiements de location et frais d’immatriculation sont autant de dépenses que vous pourriez déduire si vous utilisez votre véhicule dans le cadre de votre travail indépendant. Il importe également d’avoir à portée de main les chiffres touchant le kilométrage. Pour en savoir plus sur la déduction liée au kilométrage, lisez ce conseil fiscal.
  • Il arrive souvent que les gens oublient de déduire les frais bancaires. N’oubliez pas que chaque cent compte au moment de l’impôt! Recueillez vos relevés bancaires avant de commencer à préparer votre déclaration.
  • Fournitures de bureau – les stylos, le papier, etc. Calculez aussi le total pour le papier d’impression et les cartouches d’encre!
  • Stocks – si vous faites de la vente directe, le coût de votre produit est déductible. Et n’oubliez pas les frais d’expédition! Examinez le coût des stocks et notez le total en vue de la période de l’impôt.
  • Frais d’utilisation de la résidence aux fins de l’entreprise. Vous exploitez votre entreprise à la maison? Vous pourriez peut-être déduire une partie de vos dépenses liées à la maison au moment de l’impôt. Et cela comprend les dépenses liées au loyer et aux services publics, alors conservez les factures à payer et les reçus pour l’électricité, le chauffage, le loyer, etc.
  • Téléphone cellulaire – si vous utilisez votre téléphone pour affaires, une partie des dépenses connexes peut être déduite également. Ayez vos factures de téléphone cellulaire à portée de main.

Pour voir la liste complète des dépenses d’entreprise admissibles, visitez la page Dépenses d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada.