Crédits et déductions, Notions de base sur l’impôt, Travailleur autonome

Remboursement de la dette des fêtes

Les jours où nous nous rendions à la boîte aux lettres avec anticipation ne sont pasi lointains. Elle était remplie de colis d’Amazon, de cartes de vœux envoyées par nos proches et de prospectus colorés de l’Après-Noël.

À présent, pour quelques-uns d’entre nous, le chemin vers la boîte aux lettres (ou la boîte de réception de courriels) est plutôt pavé de crainte que d’excitation. Le véritable coût des dépenses des fêtes nous est livré noir sur blanc, sous la forme de relevés de carte de crédit.

Suivez ces conseils pour vous attaquer de front à votre dette des fêtes et planifier dès maintenant pour l’année prochaine.

1. Comparez les taux d’intérêt

Pour optimiser le remboursement de votre dette, concentrez-vous en priorité sur la carte dont les intérêts sont les plus élevés. Les taux d’intérêt des cartes de crédit des magasins ont tendance à être plus élevés que ceux des cartes de crédit « ordinaires ». Remboursez-les dès que possible. Explorez différentes options comme les transferts de solde, qui comportent en général des taux d’intérêt très faibles (mais temporaires), pour rembourser le solde de vos cartes à taux d’intérêt élevé.  Dans la mesure du possible, consolidez toutes vos dettes en un prêt et augmentez votre cote de crédit au lieu de la diminuer.

2. Négociez votre taux

Si vous êtes un client en règle, communiquez avec votre fournisseur de carte de crédit et négociez un taux d’intérêt moins élevé. Expliquez vos besoins et dites au fournisseur que vous songez à faire un transfert de solde ou à annuler sa carte, et ce, en raison du taux élevé. Les compagnies de carte de crédit préfèrent baisser votre taux de quelques points plutôt que de vous perdre comme client de façon définitive.

3. Arrêtez d’avoir recours au crédit

Si les cartes de crédit étaient votre premier choix pour payer vos dépenses des fêtes, changez vos habitudes. Chaque fois que cela est possible, essayez de vous raisonner pour éviter de nouveaux frais. Non seulement cela diminuera le montant que vous devez rembourser, mais il vous sera également plus simple de suivre le remboursement de votre dette si le solde ne fluctue pas.

4. Réduisez le budget familial et utilisez les économies obtenues pour rembourser votre dette

Avec un peu d’organisation, cette mesure est facile à mettre en œuvre. Par exemple, si votre budget d’épicerie pour la semaine est de 125 $, repérez les soldes, les coupons, les réductions sur le deuxième article ou tout autre rabais avant de vous rendre au magasin. Si vous parvenez à économiser 25 $ chaque semaine à l’aide d’une planification judicieuse, vous disposerez d’une jolie somme de 100 $ par mois pour rembourser votre dette.

5. Planifier dès maintenant pour la période des fêtes

La période des fêtes et les anniversaires ne sont pas une surprise, nous savons qu’ils arrivent.  Planifiez tout au long de l’année en mettant quelques dollars supplémentaires de côté sur chaque chèque de paie afin de ne pas avoir à compter autant sur votre crédit pour vous en sortir. Définissez également les réelles attentes concernant les besoins et désirs de la famille.  Si le budget est serré, certaines choses pourraient devoir attendre l’année suivante.

6. N’oubliez pas l’ARC

Si vous êtes en train de rembourser une dette, il est encore plus important de veiller à respecter vos obligations fiscales et à soumettre votre déclaration à temps, à essayer de payer le maximum de votre solde, le cas échéant, et à profiter de produits formidables comme TurboImpôt pour vous aider à réduire vos arrérages d’impôt et à maximiser votre remboursement au moment des impôts.  Si vous vous sentez submergé par vos impôts, pensez à TurboImpôt en direct Revue-conseils et obtenez une aide et des conseils illimités tout en faisant vos impôts; plus une révision finale avant de produire votre déclaration pour vous assurer de maximiser vos déductions et crédits pour obtenir le meilleur remboursement possible.