Crédits et déductions

Déductions d’impôt de particulier au Canada

Les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral utilisent les déductions d’impôt pour réduire l’impôt de certains contribuables et pour promouvoir certaines activités considérées comme bénéfiques. Certaines déductions réduisent le revenu assujetti à l’impôt, alors que d’autres réduisent le montant d’impôt directement. En tant que contribuable, il est avantageux de connaître toutes les déductions qui s’offrent à vous pour éviter de payer trop d’impôt.

Frais déductibles

Pour calculer votre impôt à payer, additionnez vos revenus de toute provenance. Vous pouvez avoir droit à déduire les dépenses pour certains types de revenus, si les dépenses représentent le coût nécessaire pour générer ce revenu. Pour les gains en capital déclarés à l’annexe 3, vous pourriez avoir des coûts ou des exemptions que vous pouvez déduire. Pour les revenus de placement déclarés à l’annexe 4, il y a souvent des déductions pour les frais et les intérêts. Si vous avez gagné un revenu de travail indépendant d’une entreprise, soit en tant que professionnel, en exploitant une entreprise agricole ou de pêche, vous devez remplir le formulaire T2125, État des résultats des activités d’une entreprise ou d’une profession libérale et déduire vos dépenses d’entreprise de votre revenu. Si vous avez enregistré des pertes, vous pouvez parfois déduire ces pertes d’autres revenus.

Déductions qui réduisent le revenu imposable

Les déductions peuvent également s’appliquer après avoir calculé votre revenu total. Les gouvernements ne demandent pas d’impôt sur le revenu sur une partie de vos revenus et vous permettent de soustraire d’autres montants, comme les cotisations au REER. Vous pouvez, par exemple, déduire vos frais de garde et les dépenses reliées à l’emploi comme les frais de déménagement si vous avez changé d’emploi. Votre revenu total moins ces déductions égale votre revenu net.

Il y a d’autres montants que vous pouvez déduire de votre revenu net dans certaines circonstances. Vous pouvez, par exemple, déduire des pertes d’années précédentes et le montant pour résidents du Nord canadien. La meilleure stratégie pour demander les déductions de ce genre est de passer en revue votre formulaire d’impôt ligne par ligne. Si vous n’êtes pas certain comment identifier une déduction, consultez le numéro de la ligne en question dans votre guide d’impôt. Ce dernier explique comment demander cette déduction et qui y est admissible.

Les déductions qui réduisent l’impôt sur le revenu

L’Agence du revenu du Canada vous permet de déduire des montants de l’impôt que vous devez payer en vertu de votre revenu imposable. Vous pouvez effectuer ces calculs à l’annexe 1. Ces déductions incluent le montant personnel de base que tous les contribuables peuvent utiliser, ainsi que le montant pour conjoint, le montant en raison de l’âge et le montant pour personne à charge, si vous y avez droit. Il y a de nombreuses déductions possibles à l’annexe 1 et, bien que certaines représentent un petit montant, leur somme peut représenter des économies d’impôt substantielles.

La fiscaliste et conseillère en affaires Natalie Fong-Yee, CA, de la Fong-Yee Professional Corporation à Toronto, dit qu’il arrive souvent que les gens ne demandent pas toutes les déductions auxquelles ils ont droit. « Par exemple, les contribuables oublient souvent de demander le crédit d’impôt pour l’activité physique et artistique des enfants, dit-elle. Vous pouvez bénéficier de ces crédits pour compenser les frais d’inscription pour les enfants de moins de 16 ans à des activités artistiques ou physiques admissibles, jusqu’à un maximum de 500 $.

Remboursable ou non-remboursable

Les déductions fiscales qui réduisent votre revenu imposable, ou les montants que vous pouvez soustraire de votre impôt à payer sont appelées non remboursables. Cela veut dire que vous pouvez utiliser les déductions pour réduire votre impôt à payer à zéro, mais que vous ne pouvez pas demander de remboursements en vertu de ces montants.

Les crédits d’impôt remboursables, comme leur nom l’indique, occasionnent un remboursement. Normalement, vous avez déjà payé de l’impôt sur le revenu, soit par les retenues salariales, ou par acomptes durant l’année. À ces montants, vous pouvez ajouter tout paiement excédentaire que vous avez effectué pour l’assurance-emploi ou le régime de pensions du Canada. La prestation fiscale pour le revenu de travail est un crédit d’impôt remboursable. Lorsque le total de ces montants dépasse l’impôt à payer, ou s’il n’y a pas d’impôt à payer parce que vos déductions l’on réduit à zéro, vous aurez droit à un remboursement.